Témoignages et Poèmes

  • poèmes

    Mais la Ville bougeait dans la paume de ma main (Benno Barnard)
    L’art peut aider à vivre son deuil. Via la poésie, nous pouvons être autrement en lien avec des thèmes comme la mort, le manque, l’amour, la tristesse... Depuis de nombreuses années, des poètes du Collectif de Poètes Bruxellois écrivent, soutenu par Passa Porta et en étroite collaboration avec le Collectif les Morts de la Rue, un poème pour chaque habitant de la rue décédé. Ces poèmes sont lus en public pendant la cérémonie annuelle. Les (...)

  • Textes et Témoignages

    Ne Meurent que ceux qu’on oublie
    Commémorer et Rendre Hommage
    Le Collectif agit pour que les habitants de la rue ne disparaissent pas simplement, qu’ elles continuent à vivre dans nos pensées. Nous voulons garder la mémoire vivante des personnes que nous avons perdues en route. Vivre dans la rue exige de pouvoir résister même si la vie est très dure. C’est pourquoi les personnes qui vivent en rue méritent notre respect et notre reconnaissance. Par respect pour la vie privée de toutes les personnes (...)