En temps de pandémie

La pandémie n’a épargné personne.
Les croix manquent
et le nom des morts.
Nul cortège ne les accompagne.
Hier seuls les indigents
Etaient jetés en hâte dans la fosse.
Aujourd’hui, ils sont mille
et les mots manquent
pour dénoncer l’abandon
d’humanité.

Serge Meurant, carnet du 1e mai 2020

Les mesures de confinement rendent les possibilités de dire au revoir et le deuil encore plus difficiles.
Au Collectif, nous avons pu observer que
- les rassemblements à la morgue ou dans un lieu de culte sont interdits
- 10 personnes peuvent être présentes au cimetière, à 1m50 l’une de l’autre. La priorité est donnée à la famille.
- Les délais entre le décès est les obsèques sont chamboulés. Ils sont parfois étonnement courts, parfois très longs.

Pendant le confinement, le Collectif reste disponible pour des informations (infirmer ou confirmer une rumeur de décès, les contacts avec les administrations, des informations sur les droits et démarches possibles, ...), pour un soutien à l’organisation d’une cérémonie, pour une mise en lien avec les personnes qui ont connu le défunt, ou pour toute autre question, au 0487 37 95 96 ou à info@mortsdelarue.brussels .

Pendant le confinement, les bénévoles du Collectif ne se déplacent pas au cimetière pour assurer une présence et organiser une petite cérémonie.

Nous organiserons des cérémonies pour les personnes qui ont été enterrées dans l’intimité ou seules durant cette période de confinement, une fois les rassemblements à nouveau autorisés.

N’hésitez pas à nous contacter
Par téléphone : 0487 37 95 96
Par mail : info@mortsdelarue.brussels
Par facebook : https://www.facebook.com/collectif.mortsdelarue