Structure et partenaires

Service de police, administration de l’état civil, services sociaux des hôpitaux, morgues, ambassades, médecins légistes, laboratoires, travailleurs sociaux de tous horizons, bénévoles des associations, sans-abris, citoyens lambda, voilà tous ceux qui se mobilisent pour faire en sorte que cette personne décédée ait juste accès à son droit le plus élémentaire : être enterrée avec un nom, une nationalité, et si possible, par ou avec sa famille, éventuellement dans sa terre d’origine.

Le travail du Collectif des Morts de la Rue c’est un travail de fourmi.
Retrouver l’identité de celui ou celle qui décède, retrouver les personnes qui l’ont connu(e), organiser l’enterrement, se mettre en quatre pour que cette personne ne soit pas seule ce jour-là, voilà le travail au quotidien du collectif.

Le Collectif est un réseau largement ramifié, qui se structure de la façon suivante : une coordination, le noyau, les membres de notre réseau, le réseau élargi. Ce Collectif est une association de fait.

  • Le Noyau

Le « noyau » est composé d’(ex) habitants de la rue, de personnes concernées (famille d’une personne décédée après un parcours de rue, par exemple), d’artistes et d’acteurs de terrain, qui se mobilisent régulièrement pour les différentes actions. Parmi les organisations qui sont régulièrement représentées aux réunions, on retrouve entre autres Albatros – CAW Brussel, ATD Quart Monde, Chez Nous asbl, Les Copains du Petit Bitûme asbl, Diogènes asbl, Dune asbl, Les Educateurs de Rue de la Commune de Saint-Gilles, le Front Commun des SDF, Nativitas, La Ruelle, le Collectif des Poètes Bruxellois,...
Ces personnes et organisations donnent de leur temps pour participer aux réunions, assister aux enterrements, préparer la cérémonie annuelle. Le temps investi par les uns et les autres est très difficile à estimer ; il varie, en outre, en fonction des moyens de chacun. Soulignons encore que ces personnes et organisations sont fortement présentes, et cela tout au long de l’année !

  • Coordination

La coordination de ce Collectif a au départ été assurée par ATD Quart Monde, pendant une période de 6 mois. Depuis mai 2005, c’est l’ASBL Diogènes qui met à disposition les ressources humaines et le soutien logistique nécessaires à la coordination du Collectif.

  • Les Membres

Notre groupe de membres s’étend continuellement. Tous les membres sont en contact avec les habitants de la rue en Région Bruxelles Capitale, et souscrivent aux missions du Collectif.

La plupart des membres font partie du secteur d’aide aux personnes sans-abri, mais on y retrouve également des personnes sans-abri, des citoyens, des représentants d’autres associations, des représentants des différents cultes, des artistes,… Chaque membre est inscrit, via l’adresse mail d’une ou de plusieurs personnes, dans la mailing liste « Réseau » du Collectif, qui regroupe actuellement 142 contacts. Nous considérons cette mailing liste comme l’équivalent du registre des membres du Collectif. Les mails adressés par le Collectif sont traités par nos personnes de contact, lesquelles sont de véritables portes d’entrée vers d’autres habitants de rue et véhiculent l’information au sein de leur propre organisation, mais aussi ailleurs dans le réseau.
Avant de rejoindre notre réseau de membres, chaque service ou personne est contacté par la coordination du Collectif afin de recevoir une clarification des objectifs et des limites de notre action.

Nous comptons :

    • 67 Membres du secteur d’aide aux personnes sans-abri (120 contacts email) :
      Centre Ariane, Armée du Salut – Foyer Georges Motte (2), Article 23, ATD Quart Monde (2), Bravvo, Buurtwinkel, CAW Brussel - Albatros, CAW Brussel – l’Armée du Salut – le Foyer (4), CAW Brussel – Hobo, CAW Brussel – Kodiel, CAW Brussel – Outreach, CAW Brussel – Puerto (2), CAW Brussel – De Schutting (3), CAW Brussel - Vrienden van het huizeke, CAW Brussel – Woonbegeleiding, Chez Ailes, Chez Nous asbl, Le Clos, Les Copains du Ptit Bitume asbl, Corvia asbl, l’aDAS, Diogènes asbl (12 contacts), Doucheflux (2), Dune asbl (3), Educateurs de Rue de la Commune d’Etterbeek, Educateurs de Rue de la Commune de Saint-Gilles, Entre deux, Fami-Home asbl, La Fontaine (3), Front Commun des Sdf (2), lhiving vzw, le Home Baudouin (2), L’hôpital César de Paepe – Saint-Pierre (5), l’Hôpital Saint-Jean (2), Housing First Smes-B, Infirmiers de Rue (2), l‘Ilot, Jes vzw (2), Latitude Nord, La Maison Médicale des Marolles (2), LaMass-Bxl (2), La Maraude de Saint-Josse, Médecins du Monde (6), Nativitas, Le nouveau 150, Pag-asa, Petits Riens asbl (2), pierre d’Angle (3), La Police Locale du Zone Bruxelles Capitale – Ixelles Team HERSCHAM, Poverello (2), le Projet Lama Anderlecht, Quartier des Libertés (3), le Relais (2), La Ruelle, La Samaritaine, S.Ac.A.Do, Sant-Egidio ou Kamiano (2), le SAMU Social (4), SAS-CPAS 1000 Bruxelles, Securail, Smes-B, Solidarité nouvelles, La Source, la STRADA (3), Talita, Transit (2), Un Toit à Soi asbl.
    • 5 Membres d’autres organisations :
      L’Association pour les Inhumations et Crémations, Axcent asbl, La Bande ASBL (2), Le Conseil Polonais de Belgique, Le Collectif des Poètes Bruxellois.
    • 8 Membres du monde interconvictionnel :
      L’Équipe Pastorale de l’Église du Béguinage, l’Équipe Pastorale de l’Église de Bon Secours, le Service Aumônerie de l’Hôpital Saint-Pierre – César de Paepe, le service Aumônerie de l’Hôpital Brugman – Paul Brien, le Service aumônerie de l’Hôpital Saint-Jean (2), une Sœur de Saint Vincent de Paul, une Sœur de la Congrégation des Franciscaines Missionnaires de Marie.
    • 11 Citoyens :
      11 citoyens sont impliqués en tant que membre dans le Collectif, parmi lesquels plusieurs (ex)personnes sans-abri.
  • Le Réseau Elargi

Dans le cadre de ses activités, le Collectif est en lien avec encore bien d’autres acteurs. Le nombre total des personnes impliquées est difficile à estimer. Ci-dessous, les principales collaborations sont détaillées.

    • Les habitants de la rue de la Région Bruxelloise
      Le Collectif est un réseau participatif. Nous tentons, dans tous nos actions, d’impliquer un maximum les (ex-)habitants de la rue.
    • Tous les acteurs du secteur d’aide aux personnes sans abri de la Région Bruxelloise
    • Tous les acteurs psycho-medico-sociaux de la Région Bruxelloise
    • Les services policiers, actifs dans la Région Bruxelloise
    • Les acteurs du monde judiciaire
    • Les Administrations Communales de la Région Bruxelloise :
      Le Collectif travaille presque au quotidien avec les services d’Etat Civil des communes de Bruxelles et d’Ixelles, en soutien mutuel. Les villes de Bruxelles et d’Ixelles communiquent au Collectif les noms de toutes les personnes indigentes dont elles prennent en charge les obsèques.
      L’Echevin des Cultes de la Ville de Bruxelles apporte un soutien financier pour l’organisation d’une cérémonie de commémoration annuelle et pour l’organisation pratique des cérémonies (frais pour les fleurs, pour le transport public,..). Son cabinet est notre interlocuteur privilégié auprès de la Ville.
      Les autres communes bruxelloises sont en contact avec le Collectif de façon plus ponctuelle, essentiellement pour l’organisation des cérémonies tout au long de l’année.
    • Les morgues communales de la Région Bruxelloise
    • Les cimetières de la Région Bruxelloise
    • Les Pompes Funèbres
    • Les Familles des défunts
      Le Collectif tente toujours d’entrer en contact avec les familles des défunts. Ces contacts se poursuivent parfois dans la durée : chaque année, elles sont invitées à la commémoration à l’hôtel de Ville, où elles sont invitées à s’exprimer si elles le souhaitent. Des membres de familles endeuillées participent aussi aux réunions du Collectif.
    • Les Consulats, en particulier le Consulat Polonais
    • Les représentants des différents religions et convictions de vie
    • La presse
    • Des citoyens impliqués
    • Le monde artistique
      Des poètes, musiciens, dessinateurs, graphistes, comédiens, auteurs, réalisateurs … mettent aussi leur talent au service des actions du Collectif.
    • La société au sens large
    • Les Associations dont l’action est proche
      Le Collectif a rencontré les Collectifs de Charleroi, Liège, Namur, Anvers, Gand, a participé au Forum des Associations à Paris et Lyon avec les Collectifs de Lyon, Marseille, Paris, Bordeaux, Grenoble, Strasbourg, Angers, Beauvais, Rennes. Nous nous sentons proche de toute initiative locale, nationale et internationale dont les actions se rapprochent des nôtres.
      JPEG - 22.1 ko
      Bruxelles en crépuscule